A la rencontre d’Elody Gobin et son Méli-Mélo.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Elody Gobin, jeune auteure Cogolinoise, vient de publier son premier ouvrage Le Méli-Mélo d’Elo, avec lequel elle concrétise un joli rêve. Elle est motivée et talentueuse : deux ingrédients indispensables pour se glisser jusqu’au succès. Espérons qu’il soit au rendez-vous.

J’ai rencontré Elody et nous avons échangé quelques mots sur ce qu’elle sait faire de mieux. Je vous laisse deviner quoi.

Depuis quand écris-tu ? Qu’est-ce qui te plaît tant dans l’écriture ?

J’ai commencé à écrire vers l’âge de quinze ans. Ce qui m’a le plus attirée vers l’écriture en cette période fut un sentiment d’incompréhension. Par la parole, comme je n’étais pas entièrement comprise des adultes, et lorsque j’avais trop de choses qui dormaient sur le cœur, je trouvais refuge dans l’écriture. Je décrivais, en rimes, mes états d’âme, mes ressentis, mes amis, etc. J’étais une adolescente réservée qui s’exprimait difficilement à l’oral.

Présente-nous ton ouvrage.

Le méli-mélo d’Elo est un recueil de poésie. C’est en quelque sorte un regroupement de poèmes écrits depuis l’adolescence à aujourd’hui. Les thèmes sont assez diversifiés, j’aime me diversifier ; mes poèmes sont en fin de compte des petites histoires rimées, qu’elles aient été vécues ou imaginées. Ils sont sincères et me retranscrivent assez bien. Mes poèmes parlent des sentiments que j’éprouve à l’égard de ce qui nous entoure tel que l’amour ou encore la société.

Quels sont tes auteurs fétiches ?

J’aime lire Bernard Werber. Sinon il est vrai que je n’ai pas vraiment d’auteurs fétiches. J’aime lire des faits réels, des témoignages d’histoires vécues par exemple, même s’il est bon quelques fois de se plonger dans d’autres choses totalement imaginaires. D’ailleurs, j’avoue que ces derniers temps mon attention est posée sur la trilogie des 50 nuances…

Que cherches-tu en ouvrant un livre ?

D’abord, tout dépend de mon état d’esprit. Je recherche du vécu si je veux rester dans du réel, et de l’imaginaire si j’ai envie de voyager. C’est très simple…

As-tu prévu d’entreprendre la rédaction d’un second livre ?

Evidemment, je n’ai pas cessé d’écriture depuis la publication de mon premier livre. D’autant que les premières critiques du Méli-mélo d’Elo sont assez bonnes et même très encourageantes.

Pour vous procurer son livre dans une librairie , il vous suffi d’entrer et de le commander. En ce qui concerne internet, voici un lien:

http://www.amazon.fr/Le-Meli-Melo-dElo-Elody-Gobin/dp/2332524320

Propos recueillis par Mickaël FERRIZ

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »